Lignes de machines

L’histoire 

 

Minerva Omega Group : histoire d’une tradition solide 

 

L’histoire de notre entreprise a commencé à Bologne en 1945 avec son fondateur, Mario Chiodini, qui a su transformer une entreprise familiale en une réalité industrielle capable de conquérir d’importantes parts de marché dans le monde et d’acquérir au fil du temps des marques historiques renommées du paysage industriel italien. Ce sont là nos origines et nos traditions …

 

 

 

 

 

 

 

   
 

 

 

   

                                                                      


 


La Minerva
 - Historique

1945

La Minerva di Chiodini Mario a été créée à Bologne, territoire de forte tradition mécanique, du fait de l’esprit d’entreprise de Mario Chiodini, le fondateur. Mécanicien, forgeron, artiste, inventeur. Il appelle l’entreprise Minerva parce que c’est la déesse de l’intelligence : « Sans intelligence, il n’y a pas d’entreprise … » – disait-il.

Mario Chiodini commence dans son premier établissement de Via dal Parco la production d’équipements destinés au secteur de la restauration, et propose immédiatement une gamme de qualité élevée avec un excellent rapport qualité-prix-durée. Avec lui, décidée et douée d’un fort esprit d’entreprise, sa femme Maria et, dès son adolescence, sa fille Franca Chiodini, jeune promesse du tennis et point de référence actuel de l’entreprise.

 

1952

L’Italie est encore plongée dans l’après-guerre, mais commence lentement sa reprise économique. Minerva a besoin de nouveaux espaces. Un établissement plus grand et plus approprié à proximité est trouvé. Le déménagement a lieu à l’aide de vieilles charrettes traînées à la main. Les attentes commerciales sont élevées, parce que les signes de ce qui devait être le « miracle économique » étaient déjà visibles.

La nouveauté et la fiabilité des produits Minerva sont reconnues rapidement tant en Italie qu’à l’étranger. Nous commençons les exportations et la participation à différents salons dans le monde. Mario Chiodini, avec ses ouvriers et ses collaborateurs, poursuit le développement de l’entreprise, entre autres en enseignant la mécanique à de nombreux jeunes sans travail mais pleins de bonne volonté. Certains d’entre eux travailleront chez Minerva pendant des décennies, jusqu’à la retraite, d’autres créeront par la suite leurs propres entreprises. Mais tous, au fil du temps, ont reconnu en Mario un grand maître de vie. Le mari de Franca, Franco Salati, rejoint l’équipe de travail pour organiser la partie administrative.

 

1960 - 1962Une expansion économique impétueuse et rapide change la vie et les habitudes de la population à tous les niveaux de la société. Le visage des activités commerciales change également. On assiste à la naissance des premiers supermarchés, mais les magasins au détail eux aussi, boucheries, traiteurs etc., s’équipent pour améliorer le service fourni à leurs clients. La Minerva a besoin de nouveaux espaces, de nouvelles machines pour produire plus rapidement et faire face aux nombreuses demandes d’équipements et de machines destinés à transformer les viandes et autres aliments. L’entreprise emménage dans de nouveaux locaux via Massarenti, logistiquement plus proche du périphérique de Bologne, où elle restera jusqu’en 2003.

 

ANNÉES 80

La Minerva di Chiodini Mario se développe. Vient se joindre au travail de Mme Franca et de son mari Franco celui de leurs enfants Elisabetta, Andrea et Daniele, avec différentes tâches et compétences.

L'entreprise entame un processus de transformation constant avec l'achat de machines modernes à commande numérique et la conception de nouveaux types de systèmes.

Soucieuse de la santé des consommateurs, elle crée le premier hachoir réfrigéré.

 

2000 - 2006

Un fort leadership entrepreneurial et un management orienté au marketing amènent La Minerva à acquérir et incorporer un certain nombre de concurrents : d’abord l’entreprise Artex de Bologne, puis l’entreprise Omega, propriétaire d’autres marques historiques telles que Ceg, General Machine, Regina, Suprema, très connues des professionnels du monde entier.

A Roveri, la zone industrielle la plus grande de Bologne et parmi les plus importantes d'Italie, commence la construction de la nouvelle usine de 5 000 m2 couverts.

 

AUJOURD’HUIAvec l’acquisition par La Minerva de la marque Omega et de l’entreprise correspondante, spécialisée dans les hachoirs et les trancheuses manuelles et automatiques, un double objectif a été atteint : il s’agissait d’une part, de sauver une marque historique ayant une forte présence et une grande notoriété en Italie et à l’étranger, et, de l’autre, de compléter la gamme de machines La Minerva et d’imprimer un nouvel élan à la marque, grâce également à une forte organisation commerciale vers tous les pays du monde, en Europe et hors d’Europe.

Cette année, La Minerva fête ses 70 ans d’activité (lire ››)

 


 

OMEGA-CEG - Historique

1928L’entreprise naît dans la province de Varese, à Gallarate, sous la raison sociale “Giuseppe Ambrosetti”, fabrique de balances et de trancheuses. Malgré les difficultés de la période d’avant-guerre, l’entreprise se développe au fil du temps.

 

1955L’entreprise prend le nom d’OMEGA BILANCE, et se spécialise dans la fabrication d’instruments pour peser, de trancheuses professionnelles à volant, de systèmes électromécaniques haut de gamme pour le secteur alimentaire tels que hachoirs de comptoir et de laboratoire, scies à os, coupe-légumes, râpeuses pour meules de fromage etc.

 

Années 60La gamme de trancheuses s’agrandit avec dix nouveaux modèles électriques professionnels et innovateurs à gravité et verticaux, en mesure de satisfaire les exigences d’une clientèle cible constituée de magasins, de communautés, de cantines, d’industries, de supermarchés. L’entreprise est en pleine expansion et concentre son attention sur l’étude de la nouvelle technologie électronique des années 60.

 

1970-1980Omega est une industrie moderne qui occupe plus de 150 salariés. En Italie, Omega dispose de plus de 100 points de vente avec des concessionnaires dans chaque région. Les exportations décollent avec une présence dans plus de 30 pays, l’entreprise obtenant les certifications nécessaires pour la vente dans des pays tels que l’Allemagne, les Etats-Unis et le Canada.

 

Années 90Omega incorpore la société CEG, créée par MM. Macchi et Piantanida en 1956 à Cardano al Campo, Varese, entreprise spécialisée dans la fabrication de machines alimentaires, et elle enrichit encore sa gamme avec de nouveaux modèles de machines spécifiques pour le secteur alimentaire telles qu’éplucheuses de pommes de terre, moulins à café, râpes à fromage et emballeuses sous vide.
Dans les années qui suivent, à cause de l’aggravation d’une crise économique et politique en Italie, des problèmes structurels et gestionnels surviennent, portant à des ventes et des acquisitions.

 

2006La Minerva di Chiodini Mario rachète et incorpore Omega, secteur des machines alimentaires, et CEG. Avec l’apport de nouvelles stratégies organisationnelles, industrielles et commerciales, elle sauve des emplois et sa compétence éprouvée dans la production de trancheuses électriques a contribué à donner un nouvel élan aux marques. L’incorporation marque la naissance de Minerva Omega Group.

 

 


 


SUPREMA - Historique

Entreprise de forte tradition fondée en 1939, dans le district d’Oggiona Santo Stefano, en province de Varese, Suprema se spécialise dans la construction de balances et de bascules, puis dans d’autres produits électromécaniques et électroniques évolués, en particulier pour le marché national de la petite distribution organisée, du commerce au détail. Dans les années 2000, elle rachète la marque Regina, fabrique de trancheuses, et élargit ainsi sa gamme de production. En 2006 Suprema, secteur des machines alimentaires, est rachetée par La Minerva.

 


 

 

REGINA - Historique

Entreprise fondée dans les années 70, dans le district historique de la province de Varese, productrice d’une vaste gamme de trancheuses.

 


 


 

GENERAL MACHINES - Historique

Fondée à Cassano Magnano, en province de Varese, en 1979, pour la production de trancheuses, de hachoirs et autres appareils pour le secteur alimentaire, connue en Italie et à l’étranger. Elle est rachetée par La Minerva en 2006.


 

 

 


 

 

 

ARSA – History

ARSA voit le jour en 1955 à Oggiona S. Stefano, petit village de la province de Varèse, comme fabricant de balances mécaniques.

En 1981, l’entreprise commence la production de trancheuses à usage domestique et professionnel.

Grâce aux standards de qualité élevés, reconnus et certifiés par des organismes importants, au sérieux commercial et au professionnalisme, les produits sont vendus avec succès dans le monde entier.

Un passé glorieux pour cette entreprise qui a pu assurer sa continuité grâce au groupe Minerva Omega qui a repris la marque.

 

Virtual Tour. Une production Made in Italy

1-produzione-lamierati 4-magazzino-componenti 6-logistica-e-spedizione 3-produzione-componenti 2-linee-autorizzate 5-assemblaggio-macchine 8-uffici-commerciale 7-r-d

Approfondissez la connaissance de notre entreprise à travers la navigation virtuelle.

Utilisez le plan pour visiter les ateliers de production, découvrir nos compétences et l'organisation.

Brand lines

Brands Brands Brands Brands Brands